IN THE PRESS 🗞️ | DÉSORIENTAL

IN THE PRESS 🗞️ | DÉSORIENTAL

Retisser les liens générationnels par la mode.

Fondée par la créatrice Sophia Kacimi, ZOUBIDA ce sont des pièces uniques, upcyclées et fabriquées à la main. Mais pas que : ZOUBIDA c’est avant tout un état d’esprit.

Comme beaucoup de “deuxième génération”, Sophia et ses frères ne parlent pas ou peu la langue de leurs parents. Un été au Maroc, iels entendent leurs tantes parler longuement d’une certaine Zoubida. Et “Zoubida ci”, “Zoubida ça” … Le mot revient encore et encore dans la conversation. Dans la musique de la langue, ça a vraiment l’air de vouloir dire : “t’en fais pas, c’est pas grave !” C’est comme ça que la fratrie adopte l’expression comme synonyme de “t’inquiètes !” Un problème ? Allez hop : ZOUBIDA !

C’est avec cette attitude ZOUBIDA que Sophia envisage sa collaboration avec les artisans marocains : une création ne sort jamais 100% comme prévu, et c’est très bien comme ça !

La marque travaille sans calendrier ni collection. Les créations partent d’abord de la matière que Sophia trouve et des d’artistes et artisan.e.s qu’elle rencontre. Un virage à 180° par rapport à sa carrière de responsable de collection pour des grandes marques de luxe, dont les pratiques de production sont finalement assez proches de ce qui se fait dans la fast fashion.

 

Désoriental ITW